Petite enfance

 

CACHE CACHE DANS LE NOIR

Être plus fort que sa peur du noir pour des jeux de cache-cache avec lampes de poches.

Hélène LIBERT

à partir de 2 ans , jusqu'à 6 ans 

Maximum 

CACHE CACHE DANS LE NOIR

L’atelier conjugue deux éléments qui contribuent à fabriquer le suspense et à provoquer le plaisir étrange qu’apporte la peur quand elle fait partie d’un jeu ou d’une fiction, c’est-à-dire quand on sait que le danger n’est pas « pour de vrai » et qu’on a l’antidote sous la main, ici la lampe de poche. Cette peur/plaisir remonte à la première enfance, quand le tout petit est livré impuissant au monde qui agit sur lui ; ainsi quand le parent joue à se dissimuler un instant le visage et réapparaît. La première fois, peur sans doute importante puis plaisir de le retrouver. Avec l’habitude du jeu, désir de cette disparition pour le plaisir des retrouvailles. Mais la peur initiale reste là tout de même, mêlée au plaisir. Désir/peur/plaisir : l’émotion propre au suspense. Disparition/réapparition : il y a du magique dans ce jeu-là, un passage du rationnel à l’irrationnel.

C’est précisément cet univers magique que créent fugitivement le noir et le jeu de cache-cache : la disparition (par le noir ou par la cachette) ouvre l’espace de l’imaginaire, des fantasmes, des histoires de loups et autres fantômes, des peurs primitives. D’abord il y a l’attente – l’anticipation - de ce qui peut surgir, du noir, de la cachette : le suspense qui est déjà plaisir (de l’attente) mais aussi peur (de l’inattendu), anticipation de la peur/plaisir : de quel buisson ou placard va surgir le caché ? on ne le sait pas, on va sursauter de peur, crier pour évacuer puis … rire, revenir au réel, à la normalité. 

Le cinéma a travaillé sur ce phénomène complexe dès les origines, les premiers trucages de Méliès. Un roi du suspense comme Hitchcock en a ciselé le mécanisme. Comment cela fonctionne-t-il ? Un exemple : il montre au spectateur une bombe sous la table ; les personnages attablés eux ne le savent pas, ils devisent tranquillement. Alors le spectateur alors éprouve cette émotion particulière du suspense : quand la bombe va-t-elle exploser ? que va-t-il advenir du personnage auquel il s’identifie ? Dans certains films, les effets de montage rendent le suspense presque insupportable : c’est vrai dans certains films d’action contemporains, mais dès les années 20, des scènes mythiques ont laissé trace dans la mémoire collective : on pense au landau dévalant seul les marches de l’escalier d’Odessa dans le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein (1925), scène reprise entre autres par Brian de Palma en 1987 dans Les Incorruptibles.

68 REPRÉSENTATIONS

26 spectacles ...

  • Dans les rues
  • Dans les salles
  • Sur les places
  • Dans les jardins
  • En pleine nature ...

PLUS DE 58 ATELIERS

parmi lesquels les enfants peuvent circuler librement

Comment réserver

Pour savoir comment et où réserver vos places pour les spectacles :

Réserver pour Idéklic

Contactez-nous

Festival pour l'enfant
87 avenue de Saint-Claude
F-39260, MOIRANS EN MONTAGNE, France

Tèl:  +33(0)3 84 42 00 28
Fax: +33(0)3 84 42 64 02

 

Adhérer à l'association ...

On s'engage, on s'implique, on s'assure, on soutient, on est solidaire, on se tient informé ...

Retour en haut du site

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu