Les ateliers

Les √©ditions pr√©c√©dentes   2015 2016 2017

1/ GRAINES D'ARTISTES

 

"PAYSAGE RÉVÉLÉ", CE QUE RÉVÈLE UNE OEUVRE D'ART

Autour d’une œuvre contemporaine, observer l’artiste, vivre une aventure entre danse et performance et retranscrire cette expérience en arts plastiques.

Maude MARCHAL - FRAC Franche-Comté

√† partir de 6 ans  

 

"PAYSAGE RÉVÉLÉ", CE QUE RÉVÈLE UNE OEUVRE D'ART

 

Pour la 4ème année, le FRAC prête une œuvre d’art contemporain à Idéklic. Cette année, il s’agit de Verbmemove, une œuvre de 2013 de l’artiste Grégory Stauffer. Il s’agit d’une réponse originale et drôle à une œuvre antérieure (1967-68),  Verb list,  de Richard Serra, sculpteur internationalement reconnu (œuvre visible au MOMA, musée d’art moderne de New-York).

Dans un local insolite, la médiatrice Maude Marchal présentera cette œuvre aux jeunes festivaliers qui joueront ensuite à proposer leur propre interprétation, exprimeront d’une manière ou d’une autre

Cet atelier s’inscrit dans le prolongement du projet territorial « Paysages révélés » organisé par le PNR Haut-Jura, Canopé, le FRAC, Idéklic, le Musée du jouet et la Ludythèque. Ce projet a réuni des classes du Lycée des arts du bois, de 2 collèges (Moirans et Lavans) et 2 écoles (Pratz, Villards d’Héria) autour de la technique du sténopé, dispositif optique (camera obscura) à l’origine de la photographie. Les élèves ont travaillé avec le collectif artistique Warf dans une « caravane osbcure » et réalisé des photographies de leurs paysages de proximité. Ces travaux ont été exposés au Musée du jouet jusqu’au 8 mai dernier et le seront encore dans les établissements scolaires concernés et à l’atelier Canopé de Lons-le-Saunier de novembre à décembre 2017. Idéklic a proposé en 2015 et 2016 des ateliers autour du sténopé et choisit, cette année, avec le FRAC, de faire découvrir aux jeunes festivaliers les « paysages » que leur évoque, que révèle toute œuvre d’art.

Maude Marchal est chargée de diffusion de la collection d’art contemporain du Fonds régional d’art contemporain de Franche-Comté à Besançon. www.frac-franche-comte.fr

 

LA TERRE POUR TOUS

Transformer la terre pour créer un animal ou ?... selon ses désirs.

Jean-Pierre BONARDOT – sculpteur, peintre

√† partir de 7 ans  

 

LA TERRE POUR TOUS

Jean-Pierre Bonardot, céramiste,  travaille la terre pour créer des objets utilitaires mais aussi dans le cadre d’une recherche artistique très personnelle sur le touché et l’accroche de la lumière, sur le corps et les postures, autour d’architectures végétales ou minérales …

Il produit des pièces uniques qu’il présente dans de nombreuses expositions.

www.jpbonardot.com/

 

CINÉZIC

Sonoriser un court-métrage avec des jouets musicaux au Musée du jouet.

Marielle BERNAUDEAU - Marc LAUGENIE - Asso. la Fille de Corinthe

√† partir de 7 ans  

 

CINÉZIC

Cinézic ... ou l'art du cinéma sonore

À partir d'extraits d'un cartoon des années 1930, les enfants seront invités à devenir des bruiteurs de cinéma en explorant les liens possibles entre les images, les mouvements et les sons. De nombreux jouets musicaux et objets sonores seront mis à leur disposition.

« Une bonne histoire, un beau décor, de belles images… Voilà réunis les ingrédients pour faire du bon cinéma. Sauf que sans bruitage et sans ambiance sonore, un film reste définitivement un métrage inachevé. C’est à ce moment-là qu’interviennent des spécialistes pleinement associés à l’aboutissement de toute œuvre cinématographique, les bruiteurs. », écrit Michel BARINI lors du festival Premiers plans d’Angers.

Au coeur du Musée du Jouet et dans le cadre de l’exposition « Mélodie en jouets », les jeunes festivaliers joueront les bruiteurs : ils  inventeront leur propre bande-son en fabriquant et organisant leurs sons, accompagnés par les deux animateurs Marielle et Marc ; ils créeront leur univers sonore du dessin animé muet qui leur sera confié. 

Leurs propositions seront enregistrées, nous les invitons à se munir d'une clé USB afin de repartir avec leur réalisation

1/ PARCOURS "THEÂTRE ET ARTS DU SPECTACLE"

 

CLOWN

S'essayer aux gestes et aux émotions dans le jeu du clown.

Chantal JEANNIN – artiste Ass. «Bouillotte et Cie»

√† partir de 7 ans  

 

CLOWN

«  Il ne s'agit pas d'apprendre à "faire le clown", écrit Chantal Jeannin la comédienne qui anime l’atelier mais de rechercher, rencontrer son propre clown, le laisser jaillir en soi, joyeux ou triste, simple ou multiple, joueur ou grave... »

La comédienne encadre et guide les enfants dans cet atelier où elle met quelques accessoires à la disposition des enfants et prend soin de laisser une grande place à leur imagination et à leurs propositions.

Travailler sur l’expression et la maîtrise de ses émotions et de son corps pour bien communiquer, partager, écouter, c’est apprendre à gagner plus de confiance en soi… tout en s’amusant.

https://bouillotteetcompagnie.jimdo.com/

 

PETITE JONGLERIE – GRANDS EXPLOITS Lien prog artistique

S'initier  au jonglage à travers différentes techniques : balles, hula hoop, plumes…

séquence 40 minutes  

Karen Bourre, Julien LANAUD (cie Opopop)

√† partir de 8 ans  

attention seulement le matin les 10, 11 et 13 

PETITE JONGLERIE – GRANDS EXPLOITS Lien prog artistique

La compagnie de nouveau cirque OPOPOP présente son spectacle « Le plus petit CIRK du bord du bout du monde » le 12 juillet à 14h et à 17h à la Vache qui rue. Les 3 autres jours, les 10, 11 et 13 juillet, les artistes Karen Bourre et Julien Lanaud animeront, le matin seulement,  cet atelier de découverte de la jonglerie à travers différentes techniques : balles, hula hoop, plumes etc. 

Pendant 40 mn, chaque groupe pourra découvrir et apprendre les rudiments de cet art d’adresse et de concentration avec des professionnels qu’ils auront vu ou verront à l’œuvre sur scène. Karen a appris le jonglage à  l’école du Cirque de Londres avant de travailler avec de nombreuses compagnies internationales. Julien, régisseur lumière, « éclaire et réalise des scénographies pleines de bidouillages et de surprises » pour la Cie Opopop.

Le nouveau cirque, né dans les années 1970 avec Plume, Zingaro, Baroque, Archaos etc., a rompu avec le cirque traditionnel basé sur une succession de prouesses physiques, numéros d’acrobatie, de clowns et dressage d’animaux. « Le cirque contemporain amplifie davantage le principe de métissage des formes et mêle l’acrobatie, le jonglage et l’équilibre aux nouvelles technologies, lance de nouvelles passerelles vers la danse et le jeu, incorpore la magie et l’illusion tout comme les marionnettes. Les arts du cirque s’épanouissent désormais aussi bien sur scène que dans la rue, sous un chapiteau ou dans un théâtre, mais ils se glissent aussi dans les hôpitaux et les camps de réfugiés, impliqués avec force dans une autre perception du monde et des hommes. » (Pascal Jacob, Cirque et Compagnies, Ed. Actes sud junior). Ses spectacles s’articulent autour d’une narration, d’un fil conducteur qui fabrique une unité, une esthétique globale.

http://www.opopop.fr/

 

STAGE THÉÂTRE 4 JOURS - PANIQUE A TOUS LES ETAGES -

jeu théâtral et création d'un spectacle « Panique à tous les étages » 4 jours (16h)

suivis du spectacle le 13/07 à 18h

Sur inscription par courrier ou par mail

Cie Le cri du moustique Eve ARBEZ & Laurent GIROUD

√† partir de 8 ans  

ados et adultes acceptés 

STAGE THÉÂTRE 4 JOURS - PANIQUE A TOUS LES ETAGES -

Pour la première fois, Idéklic propose un stage de 4 jours, aux heures habituelles d’atelier (10-12h, 14-16h), pour permettre aux festivaliers à partir de 8 ans de s’initier un peu plus en profondeur à l’art dramatique. Ceci sous la houlette d’une compagnie régionale le Cri du moustique dirigée par Ève Arbez et Laurent Giroud. Le travail aboutira à une représentation publique le vendredi 13 juillet à 18h avec 4 comédiens professionnels.

Laurent débute par le clown et l’acrobatie. Membre fondateur du Pudding Théâtre, il est comédien, metteur en scène et formateur de théâtre. Ève, co-fondatrice de la compagnie, est diplômée en arts du spectacle, comédienne, chanteuse et danseuse.

La pratique du théâtre, par sa dimension collective et le travail sur soi qu’elle implique, permet de développer de nombreuses compétences, dans un cadre protégé puisque professionnel et dans le jeu : écoute et respect de l’autre, dialogue, dépassement de ses émotions ou de ses peurs, travail corporel et vocal, créativité, apports culturels, rencontres, plaisir etc- autant de gains qui contribuent au développement personnel, à la construction de la personne. Une autre dimension de cette pratique d’un art dit « vivant » comparé aux arts de l’écran, est précisément le rapport direct à autrui, ce jeu de mots et de gestes entre humains bien réels, ce corps-à-corps sensible et respectueux. « Jouer » à être un personnage, c’est quitter un moment sa peau pour en essayer d’autres, vivre « pour rire » des sensations et des émotions inconnues, apprendre quelque chose de l’humain, toucher à l’altérité.

Enfin cette pratique du théâtre éduque à celle de spectateur, apprend à mieux comprendre ce que les artistes nous disent de notre monde et de nous. Et on sait combien les spectacles jeune public pointent avec délicatesse et pertinence les questions que les enfants se posent sur ce monde dont ils vont hériter.

http://cridumoustique.wixsite.com/lecridumoustique

 

DANSE HIP HOP

Initiation à cette danse urbaine

MAHA- Chorégraphe- interprète ( Cie La piraterie)

√† partir de 10 ans  

PARCOURS ADOS 

DANSE HIP HOP

Depuis son plus jeune âge, Marlène Gobber est passionnée par la danse, et plus particulièrement par la culture hip-hop qu’elle découvre à la fin des années 1990. Après un master en communication et management artistique, elle décide de se concentrer sur sa passion pour la danse en partant à New York pour suivre un stage dans les grandes écoles de Broadway. Dès 2010, forte de cette expérience, Marlène commence à se diversifier et à expérimenter autour de son art à travers le milieu underground (battles et shows) dans plusieurs événements : Hip Hop Kontest, Festival Karavel, Dancegerous Contest, Hip Hop Talent Tour, Fêtes escales, Festival Vous les Femmes, Battle de Vaulx-en-velin, l'Original Festival,...

Marlène s’initie aux ateliers artistiques avec la Caravane des dix mots dès 2012. Cette expérience lui a permis de travailler avec des publics différents : enfants demandeurs d’asile, collégiens, lycéens,… En 2013, elle part au Mexique pour un voyage humanitaire dans le cadre duquel elle mène des ateliers création avec les enfants.A son retour, elle ressent le besoin de s’investir davantage et propose au CADA de Saint-Genis Laval un projet de création artistique amateur, une pièce avec une dizaine d’enfants en ressortira intitulée  "Les Joyeux Enfants Mélancoliques”. Ils effectueront une tournée locale. De là, naît LA PIRATERIE, en 2014, collectif d’artistes aux univers variés : danse, rap, vidéo, dessin, photographie, théâtre,... Tous se réunissent autour des mêmes valeurs de solidarité et d’humanisme.

Avec La Piraterie, Marlène développe de nombreuses actions culturelles, notamment auprès de la jeunesse. Elle a par exemple travaillé avec une dizaine de jeunes du collège Jean Mermoz (Lyon) dans le cadre du Parcours Artistique du Spectateur. Ce petit groupe a eu la chance de répéter au studio de la Maison de la Danse.

L’objectif principal de la compagnie est de faire découvrir la création artistique aux jeunes et de les impliquer dans ce processus. Elle véhicule ainsi, grâce à l’art, des valeurs de respect, d’écoute et de tolérance. Ces actions permettent aux enfants et adolescents d’agir et de comprendre la puissance de l’art, de s’exprimer, de développer leur esprit de citoyenneté et leur identité propre, au travers de l’élaboration d’une création artistique mêlant plusieurs arts : la danse Hip Hop, la danse contemporaine, le rap, le théâtre, la photo ou encore la vidéo.

La Piraterie s’engage particulièrement auprès de la jeunesse, où qu’elle soit, et se déplace dans leurs lieux de vie, afin de participer à leur épanouissement et à la réalisation de leur imagination sans limite.

Par ailleurs, Marlène s’investit également en tant qu’interprète auprès de différentes compagnies : La Baraka, Stylistik, Kham, Bakhus,...

Site http://lapiraterie.org/

2/ CHERCHEURS EN HERBE

 

LE THAUMATROPE

Créer en jouet pour fabriquer une illusion optique

Guillaume KUNTZ - CCSTI Pavillon des sciences, Montbéliard

√† partir de 7 ans  

 

LE THAUMATROPE

Depuis quelques années, Idéklic initie les jeunes festivaliers aux origines de la photographie et du cinéma. Ils ont pu 2 années de suite découvrir la technique du sténopé (chambre obscure), les procédés du cinéma d’animation, l’histoire du cinéma ou les jouets optiques que le Musée du jouet expose en permanence.

Cette année, ils découvriront 2 autres dimensions de la fabrique du cinéma : au Musée, la ludique sonorisation d’un court-métrage d’animation et ici, avec Guillaume Kuntz, le mystérieux « effet Phi » qui nous donne à tous l’illusion du mouvement alors que le cinéma est fait à partir d’une succession d’images fixes (photographies ou dessins/figurines pour le cinéma d’animation).

Une prodigieuse illusion d’optique, ce thaumatrope (mot qui vient du  grec ancien thauma = prodige) qui nous permet de croire que les personnages que l’on voit à l’écran bougent, parlent et ont l’air vivants… Guillaume possède les clés de ce mystère… À vous ensuite de construire sur ses conseils ce « prodigieux » jouet optique !

 

LES YEUX DANS LE PAYSAGE

Explorer en filmant la nature environnante puis monter son film.

Loïc COAT - Biologiste / Vidéaste - Lyncée Prod et CANOPE 39

√† partir de 8 ans  

Séquence de 2h00 

LES YEUX DANS LE PAYSAGE

Loïc est biologiste et vidéaste : toute l’année il parcourt la nature avec sa caméra (et son équipement de camouflage ... pour ne pas gêner ou inquiéter les animaux) pour observer et mieux comprendre la vie de ces bêtes, petites ou grosses, qui peuplent nos contrées. Il a déjà produit plusieurs films sur le très jurassien lynx, la bécasse ou l’hermine…

Il fera partager sa double expérience de biologiste et de vidéaste aux jeunes festivaliers, équipés par l’atelier Canopé de tablettes numériques. Ainsi armés, accompagnés par Loïc et un animateur Canopé, ils exploreront et filmeront la nature environnante, avant de rentrer à l’atelier monter leur film et… surprise, on ne vous dit pas tout !

Attention, l’atelier dure 2 heures, il faut arriver à l’heure (10h  ou 14h, et même un peu avant…)

Le site de Loïc  : http://www.lyncee-film.fr/espace-spectateur/les-films-en-dvd-1-1.htm . Le site de Canopé à Lons-le-Saunier: http://www.cndp.fr/crdp-besancon/index.php?id=cddp39-accueil#&panel1-2

2/ PARCOURS MUSIQUES

 

MONTE TON GROUPE DE ROCK AVEC LA BRUTBOX

Monte ton groupe de rock avec la Brut Box

3615 señor

√† partir de 7 ans  

 

MONTE TON GROUPE DE ROCK AVEC LA BRUTBOX

3615 señor est un collectif à géométrie variable ouvert à tous les passionnés de nouvelles technologies appliquées à la création artistique. « Notre mot d’ordre est de dire que les outils électroniques et informatiques sont des outils de création, pas seulement des outils de recherche ou de consommation de contenus », explique Guillaume Bertrand, l’un des fondateurs de Super Señor, (ce) collectif de graphistes et d’illustrateurs. » Pour Idéklic, 3615 señor a choisi de proposer un outil numérique appelé Brutbox : il s’agit d’une interface sonore, une boîte compacte reliée à des capteurs qui transforme en sons le mouvement, le toucher, la lumière, les impulsions électriques du cerveau. À l’origine imaginée par l’association Brutpop (le musicien David Lemoine et le créateur d’installations sonores et éducateur spécialisé Antoine Capet) pour des personnes en situation de handicap, la brutbox est un outil de création musicale. Inspiré de l’instrumentarium, ensemble des instruments utilisés dans le rock and roll, Rock minute est un kit de lutherie électrique simplifiée.   Site : www.brutpop.com

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du parcours « arts numériques » qui permet,   dans plusieurs spectacles et ateliers Idéklic, de rencontrer plusieurs formes de l’utilisation artistique des outils numériques.

https://bien-urbain.fr/fr/artistes/3615-senor/

 

 

MURMURANTS

sur un mur de tambours, une exploration gestuelle et ludique.

Alain Mignon - musicien - Cie Déviation

√† partir de 10 ans  

Parcours ados 

MURMURANTS

Qui a oublié le formidable spectacle de percussions « Le souffle du grand fauve » proposé au Champ Mathieu en 2015 par la Compagnie Déviation ? une soirée d’été inoubliable vécue par plus de 3000 spectateurs. La compagnie, dirigée par le musicien Alain Mignon, a bien d‘autres spectacles dans sa besace. Ainsi, « MURMURANT », spectacle interactif et plein d'humour interprété par 4 percussionnistes et manipulé par 2 comédiens aussi complices qu'espiègles, qui entraîne les ​spectateurs dans une percutante balade musicale. » Site www.compagniedeviation.com/   

Au vu du succès de l’année dernière, Idéklic propose de nouveau, mais aux plus grands, l’atelier Murmurants inspiré de ce spectacle-là : sur un incroyable « mur de  tambours », ils pourront, guidés par Alain Mignon, apprendre à manipuler les baguettes, comprendre les consignes du chef d’orchestre afin de jouer ensemble, de partager avec le groupe une aventure percutante et vivre une expérience musicale singulière.

 

PAYSAGES SONORES (Lien prog artistique)

Enregistrer les sons du paysage, les mixer en vue d'une composition sonore

Clément Delpouve - Groupe Musiques Vivantes de Lyon (GMVL)- PNR HAUT-JURA

√† partir de 10 ans  

Engagement sur la journée. 

PAYSAGES SONORES (Lien prog artistique)

Fondé en 1975 par Marc FAVRE et Bernard FORT qui le dirige actuellement, le Groupe Musiques Vivantes de Lyon (GMVL) est un centre de ressources pour les musiques électroacoustiques : création / accueil de compositeurs dans les studios, production et diffusion de spectacles, concerts, expositions, interventions pédagogiques et formation professionnelle, édition de CD/DVD et livres.

Dans le cadre d’un appel à projet du PNR Parc régional naturel du Haut-Jura autour des  « Paysages sonores du Heut-Jura », Idéklic a sollicité le GMVL pour proposer aux festivaliers un atelier de sensibilisation à l’écoute et à l’enregistrement des sons du paysage environnant (2h) suivi d’un travail de composition en studio (2h), et d'un spectacle nocturne en site sonore: le 12 juillet à 21h30, Safari dans le noir propose aux festivaliers de parcourir de nuit le Champ Mathieu, à la lumière de sa seule lampe de poche, à la recherche des sons diffusés au fil d'une installation sonore étonnante.

Chaque soir à la guinguette vers 18h, les preneurs de sons et compositeurs  d’un jour pourront réécouter leur travail sur un montage de photographies prises dans l’atelier photo naturaliste de Julien Arbez.

À une époque où l’image a tendance à monopoliser l’accès au réel, en l’occurrence au paysage, l’exploration sonore du territoire vise  à développer le sens de l’ouïe, plus souvent passif dans la réception de paroles ou de musiques à accompagner la reconnaissance des sons de ce paysage. Ensuite il s’agit d’apprendre à les enregistrer avec le matériel et la technique adéquats, de les emporter pour les réécouter en studio,enfin essayer de les organiser pour construire une représentation sonore de ce paysage particulier.  

www.gmvl.org     www.parc-haut-jura.fr

3/ DES IMAGES ET DES MOTS

 

LABYRINTHE

Créer un labyrinthe truffé de mythes et rencontres.

Cédric PHILIPPE - Auteur / illustrateur

√† partir de 7 ans  

 

LABYRINTHE

Cédric Philippe a été  festivalier, il y a quelques années. 

Dessinateur depuis sa tendre enfance et désormais professionnel, il consacre tout son temps et toute son énergie à son activité d’auteur-illustrateur. Membre  d'une association internationale de dessinateurs sur ipad et ipod, il échange avec des collègues  du monde entier.

Sophie Van der Linden, spécialiste des albums jeunesse venue l’année dernière sur le festival pour un débat avec les 4 illustrateurs invités à la « librairie éphémère », l’a rencontré lors du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et l’a proposé à Idéklic.

Cédric proposera donc aux enfants de construire collectivement un labyrinthe truffé de mythes et de rencontres et d'inventer ensuite leur propre "labyrinthe  de vie"

Un regard jeune et moderne sur la création artistique.  cedricphilippe.tumblr.com

 

J'ENLUMINE MON NOM

Créer une lettrine ornée de couleurs et d'or.

Karen DEPOISIER - enlumineuse - Ass. Temps de pigments

√† partir de 7 ans  

 

J'ENLUMINE MON NOM

Art du Moyen Age, l’enluminure est l’art d’illuminer, de mettre en lumière le texte d’un manuscrit par la richesse de décors entièrement peints à la main sur du parchemin (peau animale) ou sur du papier. L’enluminure, qui associe deux langages, l’écrit et l’image, remonte au VIème siècle. On peut feuilleter des manuscrits enluminés du Moyen-Âge sur le site de la Bibliothèque nationale de France http://expositions.bnf.fr/arthur/livres/queste/ index.htm (la légende du roi Arthur et de la table ronde) ou Le livre des Merveilles de Marco-Polo : http://expositions.bnf.fr/livres/polo/ index.htm , et bien d‘autres. L’enluminure s’étudie à l'Institut Supérieur Européen de l'Enluminure et du Manuscrit à Angers comme l’a fait Karen Depoisier : l’animatrice de l’atelier « Temps de pigments »  a reçu le 1er Prix national du concours " Prix Avenir Métiers d'Arts" 2013 organisé par l'Institut National des Métiers d'Arts (INMA) pour son manuscrit autour d’« Alice au pays des merveilles » : on peut le feuilleter sur son site http://www.tempsdepigments.com/

 

CALLIGRAPHIE - LA RONDE

Anne-Claire MATHIS - Calligraphe

√† partir de 7 ans  

 

CALLIGRAPHIE - LA RONDE

« (La Ronde), apparue au XVIIe siècle, est considérée comme le symbole de l’écriture à la française. Des minuscules aux formes souples et avenantes, des majuscules expressives et aux proportions majestueuses, confèrent à cette écriture élégance et raffinement. La Ronde se prête facilement à une certaine théâtralisation grâce aux lettres d’où peuvent s’échapper des traits exubérants. D’un tracé agréable, elle convient très bien aux débutants. » (texte et image tirés du site https://www.lamaisondelacalligraphie.com )

Le jeu de l’atelier consiste cette année encore  à se projeter dans le passé et à découvrir avec la « ronde » une nouvelle  forme de « belle écriture » autrement dit de calligraphie. Avec les plumes magiques et les conseils avisés d’Anne-Claire, chacun calligraphiera ses lettres qu’il ornera selon son désir.

3/ PARCOURS CORPS EN JEUX

 

ESCALADE

Découvrir le déplacement vertical,  grimper en sécurité.

Frédéric PERRET, les animateurs d’Idéklic - Asso. Ça débloc

√† partir de 7 ans  

 

ESCALADE

Quitter la terre, s'aventurer dans l'air, grimper aux murs,
Lire une paroi, évaluer les possibilités d'appui,

Se sentir physiquement dépendant de ''l'assureur'' et lui faire confiance,
Prendre de la hauteur et dominer sa peur,
Éprouver la joie et la fierté de l'épreuve  réussie,
Voilà  une motricité  particulière qui n'engage pas que le corps !

Les festivaliers retrouveront les bénévoles du club escalade, non seulement dans cet atelier où ils les assureront pour un décollage en toute sécurité, mais dans le spectacle final d’Idéklic : le 13 juillet au soir en effet, une quinzaine d’entre eux, de tous âges, participeront à  « Jeux d’échelles » avec la Compagnie Retouramont qui les aura formés les 4 jours précédents.

 

CIRQUE : TISSU AÉRIEN

S’initier au tissu aérien, discipline circassienne

Caroline Garret

√† partir de 8 ans  

 

CIRQUE : TISSU AÉRIEN

Artiste de cirque specialisée en acrobaties aériennes, je vous propose de découvrir le tissu, cet agrès suspendu entre ciel et terre...
 
Le tissu permet de s'initier en douceur au cirque aérien : nul besoin d'avoir une condition physique particulière pour s'y essayer.
 
Je vous guiderai dans vos premiers pas avec le tissu, à travers un échauffement spécifique pour préparer le corps à cette nouvelle dimension, puis des exercices simples pour appréhender la hauteur et votre propre équilibre. Enfin, je vous accompagnerai dans vos premières montées et descentes pour pouvoir évoluer sur le tissu en toute sécurité.
Pour ceux qui voudront aller plus loin, je montrerai les figures qui constituent la base des acrobaties sur tissu : clé de ventre, clé de pied et renversé.
 
A bientôt dans les airs !
 

4/ PARCOURS AUTOUR DES MOTS

 

ECRIRE ET LIRE LE BRAILLE

Découvrir l'écriture Braille.

Claudette KRAEMER - Ass. Les doigts qui rêvent

√† partir de 7 ans , jusqu'√† 13 ans 

 

ECRIRE ET LIRE LE BRAILLE

Le 3ème atelier de L’association  Les Doigts Qui Rêvent (LDQR) - voir A tatons et Touche à tout - propose aux plus grands une petite initiation au braille qui permet aux enfants de décoder quelques éléments de cette écriture inventée en 1829 par un certain Louis Braille. Ils testeront d'abord des lunettes de simulation puis apprendront l'alphabet braille, liront et écriront un peu, utiliseront une tablette magnétique et tactile, découvriront des jeux de sociétés tactiles...

Site : http://ldqr.org/     

 

BANDE DESSINEE

Débusquer une idée, construire un scénario pour créer une BD 

Cédric PHILIPPE Illustrateur

√† partir de 10 ans  

 

BANDE DESSINEE

Cédric Philippe, auteur, illustrateur, festivalier Idéklic il y a …. quelques années ! vient d’illustrer un ouvrage en librairie depuis janvier http://www.cedricphilippe.com/projet_images_pions.htmlCette année, Cédric proposera donc aux plus grands des festivaliers de  fabriquer une bande dessinée collective en forme d’arbre. 3 modules : La fabrique d’histoires où l’on apprend à trouver une idée puis à la faire grandir en histoire, L’arbre où l’on construit l’arborescence sur laquelle se déroulera l’histoire au fil du temps et des ateliers, enfin, pour les passionnés, un module individuel où chacun pourra développer sa propre bande dessinée sur un livret relié à la main après avoir acquis les outils dans les 2 premiers modules.

5/ PARCOURS NUMERIQUE ET AUDIO-VISUEL

 

REPOR'TERRE

En véritable détective nature, armé d'un appareil photo (fourni), partir à la rencontre du monde vivant.

Julien ARBEZ - Photographe naturaliste

√† partir de 7 ans  

séquence de 2h00. Parents accompagnateurs 

REPOR'TERRE

Sous la houlette du photographe naturaliste professionnel Julien Arbez, et avec les parents accompagnateurs, les enfants, armés d‘appareils photographiques aux caractéristiques différentes, partiront explorer l’environnement et ouvrir l’œil pour mettre en boîte ce qu’un thème, tiré au sort, leur aura proposé. Auparavant ils auront reçu quelques notions nécessaires à une bonne chasse… photographique. L’environnement leur réservera des surprises et ils ne verront plus du même œil l’habitant ou l’élément de la nature qu’ils auront choisi de fixer d’une certaine manière – en gros plan ? très gros plan ? en plongée ? contreplongée ? - dans le cadre de leur appareil. Cadrer, ce n’est pas banal, c’est choisir un point de vue personnel sur… une partie (même minuscule) du monde ! Ils visionneront ensuite le résultat de leur reportage et compareront les différents points de vue. Ils choisiront ensemble les bonnes images qu’ils recevront en fin de festival.

Chaque soir à la guinguette vers 18h on pourra voir des images de l’atelier 2017 précédente, sonorisées par l’atelier « prise de son » de cette année.

Attention, l’atelier dure 2 heures et le nombre de personnes est limité (pour raisons matérielles), arriver si possible 10 mn plus tôt : 9h45/50 -13h45/50

Le site de Julien http://julienarbez.fr

 

 

 

CINÉMA : HISTOIRE ET PRATIQUES

S'initier à l'histoire du cinéma, puis filmer avec son smartphone

Nathalie CLOUZOT, Thierry ROUSSEAU - IRCI

√† partir de 10 ans  

 

CINÉMA : HISTOIRE ET PRATIQUES

Ils étaient venus il y a 2 ans pour sensibiliser le jeune festivalier à l’histoire du cinéma. Cette année, Nathalie et Thierry de l’IRCI, Institut régional du cinéma et de l’image, ont eu envie de conduire plus loin les apprentissages des idékliquiens en leur proposant de mettre la main à la pâte : on comprend tellement mieux ce qu’on a soi-même expérimenté.

L’atelier dure 2h : il se  compose de 2 séquences,

  • 1h est consacrée à l’histoire du cinéma à partir d’extraits de films, depuis l’invention du cinématographe à la fin du 19°s jusqu’au passage au numérique,
  • 1h à « filmer avec son smartphone ». Le festivalier apportera donc son téléphone mobile et apprendra à filmer en plan-séquence à partir d’un scénario préalablement choisi.

Le plan-séquence, figure emblématique du langage filmique, est à la fois une figure originelle  dont l’effet de continuité imite notre perception du réel, un morceau de bravoure de nombreux cinéastes qui ont réussi, en un seul plan (sans montage), à  filmer une scène entière et enfin, aujourd’hui, la pratique vidéo sur téléphone mobile. Au terme des 2h, les jeunes festivaliers devraient savoir comment réaliser de meilleurs films sur leur smartphone.

 

IDÉCLIP

Filmer le festival comme un journaliste

Séquence de 2h00

Loïc COAT- Biologiste/ Vidéaste Ass .Lyncee prod

√† partir de 10 ans  

PARCOURS ADOS 

IDÉCLIP

Loïc Coat est biologiste et vidéaste. L’année dernière il a, avec Laurent et Christophe de Canopé 39, emmené les jeunes festivaliers scruter dans le paysage environnant afin d’enregistrer sur tablette numérique ce qui retenait leur attention (végétaux, insectes, animaux etc.). Puis leurs images étaient montées afin de faire un petit film à emporter.

Cette année, Loïc leur propose de partir avec lui pour filmer le festival : journalistes d’un jour, les jeunes reporters filmeront des ateliers, des spectacles, des scènes de rue, bref tout ce qui donne son identité au festival Idéklic.  Ensuite leurs images seront triées et montées pour fabriquer un clip que les festivaliers emporteront.

Outre les apprentissages techniques, les jeunes découvriront le travail d’équipe qui sous-tend un reportage, les contraintes qu’il faut intégrer, la préparation, les choix à faire et bien sûr le plaisir et la fierté du résultat.

Et le soir à la guinguette, à partir de 19h, un montage global des images des ateliers du jour rendra compte aux spectateurs de ce qu’a été la journée au festival Idéklic vue par nos jeunes reporters.

Le site professionnel de Loïc : http://www.lyncee-film.fr/

 

MAGIE/ MENTALISME (Lien prog artistique)

Approcher l'art de la magie et du mentalisme

Uniquement le 10/07 à 10H00 et à 16H30

Claire CHASTEL (Cie Le Phalène/Thierry Collet)

√† partir de 12 ans  

PARCOURS ADOS 

MAGIE/ MENTALISME (Lien prog artistique)

La Compagnie Le Phalène-Thierry Collet présente son spectacle Je clique donc je suis mercredi 11 juillet à 12h30 et 16h30 à la Salle des fêtes.

La veille, le mardi 10 à 10h et à 16h30 (heure exceptionnelle pour permettre aux jeunes bénévoles d’y participer), Claire Chastel, comédienne de la compagnie, propose aux festivaliers « d’approcher ce qu’est l’art de la magie. Ce sera pour eux l’occasion d’une première appropriation personnelle de la présentation d’un tour (de magie). Ils comprendront ainsi quels sont les fondements principaux de cet art qui repose sur le détournement d’attention et la manipulation. Ils seront également sensibilisés à la démarche artistique de la Compagnie le Phalène » et préparés aux spectacles du lendemain, Je clique donc je suis.

Voici comment Thierry Collet, concepteur des projets, décrit sa démarche : « Depuis plusieurs années maintenant, la démarche artistique que je poursuis est toujours liée à l’interaction. J’essaie d’inventer des relations qui questionnent le public sur sa place et son rôle : quand je suis spectateur, est ce que je suis passif,  soumis à l’illusion et à la croyance ? Que veut dire regarder, ou participer ? Est-ce que j’ai vu la même chose que mon voisin ? Notre façon de regarder le spectacle de magie devient alors une métaphore de notre manière de voir le monde. La magie nous mène sur des terrains plus psychologiques, humains et citoyens ; elle interroge notre perception et notre esprit critique, nos déterminismes et notre libre arbitre, notre envie de comprendre et nos possibilités d’agir. » 

Site http://www.lephalene.com/

6/ PARCOURS LA PLANETE ET MOI

 

KARTINGS ENERGIE SOLAIRE

Piloter, respecter et faire respecter le code de la route.

Philippe DEBOUCLANS - Thermicien Héliobil

√† partir de 6 ans , jusqu'√† 12 ans 

 

KARTINGS ENERGIE SOLAIRE

Tous les habitués d’Idéklic connaissent le thermicien Philippe Debouclans (Héliobil) qui depuis des années sensibilise les plus jeunes (et leur famille) à l’énergie solaire. Cette année, grâce au partenariat de la mission TEPOS (territoires énergie positive) de Jura sud et de la Prévention-Maïf, le festival peut enfin accueillir ses kartings à énergie solaire. Il s’agit, dit Philippe, d’une pédagogie écologique et ludique de la conduite.

En effet, sur un circuit protégé et encadré, les jeunes seront tour à tour gendarmes – avec uniforme et sifflet - et pilotes, l’enjeu étant d’obtenir et de garder, s’ils ont bien piloté, un permis de conduire 3 points.

Maîtrise du véhicule, aptitude au code de la route et au civisme (respect des piétons et des autres pilotes), telles sont les règles à respecter. Ils doivent en outre transmettre au participant suivant les bonnes consignes du gendarme et du conducteur, ce qui doit permettre de mieux mémoriser les règles de bonne conduite et les responsabilise encore à un autre niveau.  Et tout cela dans le plaisir du jeu.

Peut-être les festivaliers retrouveront-ils encore cette année le manège à énergie solaire qui exige que les uns pédalent pour que les autres s’élèvent dans les airs… En tout cas ils retrouveront les magnifiques objets solaires Héliobil à la boutique Idéklic.

https://www.heliobil.fr/fr/ 

 

DANS LE VENT

Découvrir et comprendre en bricolant le fonctionnement d'une éolienne.

Guillaume KUNTZ – Pavillon des sciences

√† partir de 7 ans  

 

DANS LE VENT

Guillaume Kuntz, lui aussi, est bien connu des festivaliers Idéklic : depuis plusieurs années, il vient du Pavillon des sciences de Montbéliard, CCSTI Centre de culture scientifique, technique et industrielle, pour sensibiliser les enfants. « Les ateliers permettent d'aborder les sciences d'une manière différente. Ils mettent la science en pratique en convertissant des cotes sur le logiciel de dessin, en calculant un espacement de perçage,  en réalisant un circuit électrique d'après un schéma, en maniant une perceuse et un fer à souder...Le public devient alors acteur de ses expériences et du suivi de fabrication ; il s'implique davantage car il repartira avec l'objet qu'il aura conçu. Le "faire soi-même" développe  la confiance en soi. » (site du Pavillon)

Cette année, dans le cadre du parcours dédié à notre planète, il a choisi de leur faire découvrir le fonctionnement et l’utilité des éoliennes par le bricolage. L’atelier se compose de deux moments : il s’agira à la fois de discuter, d’échanger autour des éoliennes puis d’en bricoler quelques-unes. Une des questions posées sera de savoir comment produire beaucoup d’électricité avec ces moulins à vent contemporains… mais ce ne sera pas la seule.

http://www.pavillon-sciences.com/web/

7/ PARCOURS LE PETIT ARTISAN

 

CHANTOURNAGE

Découper des formes en bois avec la scie à chantourner.
 

Aude BARBEAUX – créatrice bois.

√† partir de 7 ans  

Taille min. 1m20 

CHANTOURNAGE

C’est Aude Barbeaux, ancienne étudiante du Lycée Pierre Vernotte de Moirans armée de tous ses diplômes (BAC Pro ébéniste, CAP  sculpture sur bois et ornementation, CAP tournerie sur bois, CAP marqueterie…) qui initiera, sur ses 6 scies, les jeunes festivaliers à la technique traditionnelle du chantournage.

Le chantournage est une très ancienne technique de travail du bois qui consiste à découper une pièce de bois selon des profils complexes, généralement en courbes et contre-courbes. Le mot est composé de « chant » et de « tourner ».   Mais « chant » ne vient pas du verbe chanter ! C’est un autre sens de « chant » ou « champ » qui signifie la face la plus étroite ou la moins large d’un objet ; ainsi on dit qu'une planche est « sur le chant » lorsqu'elle est sur l'épaisseur : la face la plus large se nomme le « plat ». Donc ce très joli mot, le chantournage, définit un geste précis, très technique, de tourneur.

8/ PARCOURS MASQUES

 

FIGURES – MATÉRIAU CARTON

Couper, coller, sculpter avec du carton

Philippe MONNOT- Artiste

√† partir de 10 ans  

 

FIGURES – MATÉRIAU CARTON

9/ PARCOURS ARTS PLASTIQUES/ART RÉCUP

 

ATELIER TERRE

Réaliser un bas-relief.

Jean Pierre BONARDOT- Artiste

√† partir de 8 ans  

 

ATELIER TERRE

Dans son atelier d’artiste, le céramiste Jean-Pierre Bonardot fabrique des objets utilitaires mais poursuit aussi un travail de recherche avec des pièces uniques. Il utilise pour ce faire diverses argiles « plus ou moins plastiques ou réfractaires, se prêtant plus ou moins aux différentes techniques employées (tournage, modelage, plaque, estampage). »  

C’est ce travail de la terre, matière malléable et tolérante, auquel il veut initier les jeunes festivaliers : il leur propose cette année de se lancer dans un bas-relief. À partir d’une plaque de terre, ils pourront, en exerçant des pressions sous-jacentes, faire surgir la forme qu’ils désireront – animal, personnage, masque etc. Dans un deuxième temps, ils préciseront ce relief à l’aide d’outils, le rehausseront de couleurs avec des argiles différentes ou d’accessoires en terre (oreilles, queue, nez …), à leur gré. Il suffira ensuite de mettre ce bas-relief à raffermir sur une feuille de carton !

http://www.jpbonardot.com/

Au coeur des mots

 

ONCIALE ET ENTRELACS

Inventer une recette de grimoire et l’écrire à la plume.

Anne-Claire MATHIS - Calligraphe

√† partir de 7 ans  

 

ONCIALE ET ENTRELACS

L'onciale est une version calligraphique de l'écriture commune romaine. Elle se caractérise par de grands caractères aux contours arrondis qui s'employaient dans les codex (manuscrits), ancêtres du livre moderne inventés à Rome durant le IIe siècle av. J.-C. C’est une écriture adaptée à la plume.

 Onciale vient du latin « uncia » qui signifie once ou pouce, c’est-à-dire une unité de mesure. A l’origine l’onciale était une grande lettre censée mesurer un pouce (plus de 2 cm) mais dont la taille s’est vite réduite.

 Le jeu de l’atelier consiste à se projeter cette année encore dans le passé et à découvrir une autre forme d’écriture avec une plume à bout… carré ! Avec les plumes magiques et les conseils avisés d’Anne-Claire, chacun calligraphiera ses lettres qu’il ornera d’entrelacs colorés.

 

" TEMPS DE PIGMENTS"

Atelier de découverte de l’enluminure avec réalisation d’une lettrine, d’un animal médiéval…

Karen DEPOISIER

√† partir de 8 ans  

 

" TEMPS DE PIGMENTS"

Art du Moyen Age, l’enluminure est l’art d’illuminer, de mettre en lumière le texte d’un manuscrit par la richesse de décors entièrement peints à la main sur du parchemin (peau animale) ou sur du papier. L’enluminure associe deux langages : l’écrit et l’image. Cette technique artistique remonte au VIème siècle.

On peut feuilleter des manuscrits enluminés du Moyen-Âge sur le site de la Bibliothèque nationale de France http://expositions.bnf.fr/arthur/livres/queste/ index.htm (la légende du roi Arthur et de la table ronde, la Quête du Graal) ou Le livre des Merveilles de Marco-Polo : http://expositions.bnf.fr/livres/polo/ index.htm , et bien d‘autres. Mais l’enluminure est un métier d’art qui s’étudie encore aujourd’hui à l'Institut Supérieur Européen de l'Enluminure et du Manuscrit à Angers comme l’a fait Karen Depoisier, animatrice de l’atelier « Temps de pigments ». Elle a reçu le 1er Prix national du concours " Prix Avenir Métiers d'Arts" 2013 organisé par l'Institut National des Métiers d'Arts (INMA) pour son manuscrit autour d’« Alice au pays des merveilles » : on peut le feuilleter sur son site http://www.tempsdepigments.com/

 

APPRENTI JOURNALISTE

Rendre compte au quotidien et sur divers supports médiatiques des actualités du festival et des réactions des publics.

Marie Adam-Normand, Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information

√† partir de 8 ans  

 

APPRENTI JOURNALISTE

Corps en jeux

 

DONNER VIE À SA MARIONNETTE

Découverte de la marionnette à travers différents jeux de manipulation, ou comment mieux lui donner vie dans de courtes histoires.

Virginie PAVEAU – Cie La CAROTTE

√† partir de 7 ans  

 

DONNER VIE À SA MARIONNETTE

 

BONJOUR JE M'APPELLE...

Choisis une photo, prends un objet, invente toi un personnage et joue le au théâtre.

Thierry Combe - comédien - Pocket Théâtre

√† partir de 7 ans  

NOUVEAU EN 2016 

BONJOUR JE M'APPELLE...

Des objets, une photographie, un prénom…suggèrent à l’enfant  une idée de personnage ; le comédien-metteur en scène Thierry Combe l’accompagne afin qu’il le présente de manière théâtrale.

Se mettre en scène, même brièvement, commencer à construire un personnage, accompagné par un professionnel, permet à l’enfant d’éprouver ce que cela implique : de travailler sur l’expression et la maîtrise de ses émotions et de son corps, d’être sérieux et rigoureux pour bien communiquer, de partager, d’écouter et de gagner ainsi plus de confiance en soi…autant de compétences qui contribuent à la construction de la personnalité. L’atelier vise à sensibiliser l’enfant aux apports de la pratique théâtrale et peut-être à créer le désir d’aller plus loin.

Thierry Combe sera à la fois l’animateur de cet atelier théâtre et le comédien du spectacle Léon, dimanche 10 au soir. Avoir vécu, dans son corps, dans ses émotions, le début de construction d’un personnage aidera l’enfant à mieux percevoir le travail du comédien en scène, à mieux comprendre le spectacle.  

Voir le site du Pocket theatre :  http://www.pockettheatre.fr/

Formes et couleurs

 

QUI DIT NOIR, DIT BLANC

Sensibiliser à la puissance graphique du noir et blanc, sous forme de jeux différents dessinés ou peints

Annie BONARDOT - Plasticienne

√† partir de 8 ans  

 

QUI DIT NOIR, DIT BLANC

Il s’agit pour l’enfant de réaliser des dessins ou des peintures, uniquement en noir et blanc. À travers une série de jeux graphiques, ils prendront conscience de la force du noir et blanc à structurer l’espace, de leur efficacité à mettre les formes en valeur, comme certains illustrateurs contemporains  (Antoine Guillopé,  Anthony Browne entre autres).

Aux enfants d’aujourd’hui, habitués pour la plupart à ne (vouloir) voir qu’en couleurs, réapprendre à découvrir la puissance, la beauté et les significations du noir et blanc, c’est ouvrir leur champ de perception et d’émotions. On sait leur résistance première à visionner, par exemple un film de Charlie Chaplin en noir et blanc, qui les passionne une fois qu’ils sont entrés dans l’histoire : ils oublient même qu’il n’est pas en couleurs. Les jeux du noir et blanc sous-tendent aussi une symbolique passionnante.  Noir/blanc, ombre/lumière : une dualité qui vaut, tantôt opposition - le bien/le mal, souvent en occident -, tantôt complémentarité  -  le yin et le yan en extrême-orient. Le noir et blanc, c’est enfin toute l’histoire de l’imprimerie, de la photographie (la chambre obscure) et du cinéma. C’est encore le choix esthétique de cinéastes contemporains chers aux enfants comme Tim Burton (par exemple dans Frankenwennie).

Vive la science

 

LES JOUETS S'ANIMENT

Les jouets se mettent à bouger tout seuls et racontent des histoires : découvrez le monde du cinéma d’animation.

Thomas DUBIEZ

√† partir de 7 ans  

 

LES JOUETS S'ANIMENT

Vous pouvez apporter vos figurines préférées et les parents, une clé USB pour repartir avec le petit film réalisé !

Avec le principe de prise de vue « image par image », il est possible de donner (apparence de) vie à n’importe quel objet (ou presque), de le faire se mouvoir à notre guise dans n’importe quel espace. Pour animer leurs personnages, leurs petites voitures et d‘autres objets, les enfants utiliseront le même mode opératoire que les réalisateurs Vincent Patar et Stéphane Aubier dans le film d‘animation « Panique au village ».

Le cinéma d’animation nous renvoie aux origines du cinéma et aux trois techniques sur lesquelles repose le 7ème art au plan historique :

 - la technique du mouvement des images, qui s’appuie sur une composante physiologique : la persistance rétinienne. Une image laisse sur notre rétine une impression lumineuse pendant 1/12ème de seconde après sa disparition si bien que, si des images se succèdent à plus de 12 par seconde, on a l'illusion d’une continuité entre elles, donc l’illusion du mouvement. Ce qui fabrique le cinéma. Au début du cinéma, le mouvement était de 16 images/seconde, il est actuellement de 24 images/seconde ;

- la technique de projection (qui prend sa source dans le Théâtre d’ombres, notamment en Chine) ;

- la technique de la photographie (dont les enfants peuvent expérimenter les origines avec l’atelier « Le mystère de la chambre noire » de Marielle).

 

FEU PRÉHISTORIQUE

Remontez le temps pour découvrir les différentes techniques utilisées par l’homme pour produire du feu.

Laurent BRICE – professeur de physique

√† partir de 8 ans  

 

FEU PRÉHISTORIQUE

 

DANS LE VENT, ATELIER CERF-VOLANT

Fabrication d’un cerf-volant « coccinelle » et expérimentation autour du vol.

Guillaume KUNTZ – Pavillon des sciences

√† partir de 8 ans  

 

DANS LE VENT, ATELIER CERF-VOLANT

56 REPR√ČSENTATIONS

26 spectacles ...

  • Dans les rues
  • Dans les salles
  • Sur les places
  • Dans les jardins
  • En pleine nature ...

PLUS DE 60 ATELIERS

parmi lesquels les enfants peuvent circuler librement

Comment réserver

Pour savoir comment et o√Ļ r√©server vos places pour les spectacles :

Réserver pour Idéklic

Contactez-nous

Festival pour l'enfant
87 avenue de Saint-Claude
F-39260, MOIRANS EN MONTAGNE, France

T√®l:  +33(0)3 84 42 00 28
Fax: +33(0)3 84 42 64 02

 

Adhérer à l'association ...

On s'engage, on s'implique, on s'assure, on soutient, on est solidaire, on se tient informé ...

Retour en haut du site

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu